photo et texte de l'accueil
  • en Afrique du nord
  • en Corse
  • en Italie
  • chronologie

  • Chronologie Janvier-août 1944


    Janvier
    Mise en place des bases de la Brigade des Maures (FTP-AS) dans la région de Saint-Tropez-Cogolin-La Garde-Freinet-Sainte-Maxime.
    Installation du centre d’émissions radio Sycomore (réseau Gallia) dans le Var (Le Beausset-Le Castellet).
    Départ de miliciens varois de la Franc Garde contre les maquis de Haute-Savoie.
    2 janvier
    Expédition allemande contre le détachement Marat de la 1ère Cie FTP installé à la ferme Limattes (Signes) : 9 maquisards et un berger fusillés, 2 maquisards arrêtés.
    3 janvier
    Premier parachutage d’armes pour la Section atterrissage et parachutage (SAP) dépendant de Londres (région de Brovès).
    16 janvier
    Attaque allemande contre le détachement Saint-Just de la 1ère Cie FTP à Brue-Auriac (1 mort, 1 arrestation), par suite de la trahison du Tatoué.
    Arrestations parallèles de responsables FTP à Toulon et remaniement de l’état-major FTP.

    8 février
    Exécution de deux personnalités allemandes de la Todt au Thoronet par les FTP de la 1ère Cie.
    15 février
    Passage du Var au statut de zone « d’occupation » (au lieu de zone « d’opéra tions ») et réquisitions de main-d’oeuvre pour les travaux de défense côtière.
    23 février
    Attaque d’un groupe de la 1ère Cie par les gendarmes de Barjols près de Seillons après une “récupération” de tabac (un tué, deux blessés).

    Février-mars
    Repli de la 1ère Cie FTP dans les Alpes-de-Haute-Provence.
    Reconstitution du parti socialiste clandestin.
    Le maquis AS de Mons devient le maquis Vallier avec l’arrivée à sa tête de Gleb Sivirine.
    21-22 mars
    Grèves aux chantiers de La Seyne en liaison avec le mot d’ordre régional lancé par la CGT clandestine.
    27 mars
    Première liaison clandestine par vedette entre la Corse et Ramatuelle organisée par la mission Pelletier Ruben.

    Avril
    Mise en place des états-majors FFI dans la région. Transformation des MUR en MLN et création des Corps Francs de la Libération par fusion de l’AS et des GF.
    Retour dans le Var d’un élément de la 1ère Cie FTPF de Provence, le détachement Battaglia. Installation à V illecroze. Début de l’aménagement de la base sous-marine de Saint-Mandrier par les Allemands.
    29 avril
    Très violent bombardement sur Toulon-La Seyne (le 5e) : plus de 10 000 sinistrés, 129 morts à La Seyne et 72 à Toulon.
    30 avril
    Nombreux sabotages par les détachements FTP de la 2e Cie (région de Draguignan).

    2 mai
    Inspection du « mur de la Méditerranée » par le maréchal Rommel à Toulon-Hyères.
    5 mai
    Grève aux tanneries de Barjols.
    Mai
    Mise en place des camps Robert et Valcelli (FTP) à Aups et Claviers/Brovès/Seillans et du camp SAP du Malay.

    5 juin au soir
    Messages d’action. Mobilisation de la Résistance.
    7 juin
    Mise en place des guérillas FFI dans tout le département. Rassemblement du maquis CFL de Siou-Blanc, au nord de Toulon.
    Aups est investi par la Résistance. Accrochage entre les résistants (AS et SAP locales, maquisards FTP) et les Allemands qui ont trois tués.
    Rassemblement des gendarmes et des miliciens du Var à Draguignan.
    10 juin
    Attaque allemande contre le maquis des Milices socialistes de la Sainte-Baume (10 morts à La Coutronne, près du Plan d’Aups).
    12 juin
    Expédition de la Milice (varoise et marseillaise) à Aups : incendie de fermes, deux maquisards CFL fusillés, deux arrestations, réquisition de 80 hommes du village pour les travaux côtiers.
    10-14 juin
    Expédition allemande dans la vallée du Verdon. Attaque de Vinon où se trouve le PC de la Mission interalliée (2 fusillés, fermes incendiées).
    15-16 juin
    Dissolution des guérillas FFI et du maquis de Siou-Blanc : 8 maquisards arrêtés et fusillés le 17 par les Allemands au Castellet, 2 autres tués dans les bois de Méounes.
    16 juin
    Massacre de 14 jeunes Varois en route pour le maquis par une colonne allemande près de Saint-Martin-de-Bromes (Alpes-de-Haute-Provence).
    Fin juin
    Installation de la mission Sampan d’antisabotage du port de Toulon à Toulon. Commandée par de la Ménardière Sampan, elle a été parachutée dans le Vaucluse à la mi-juin.

    Début juillet
    Installation du groupe FTP-MOI de Toulon dans les bois de La Loube (La Roquebrussanne).
    10 juillet
    Départ de la moitié des miliciens du Var pour lutter contre les maquis de la région de Clermont-Ferrand.
    11-17 juillet
    Grèves et manifestations pour le ravitaillement organisées par le PCF, le FN et la CGT et appuyées par des actions FTP (La Seyne, Toulon, Draguignan, Barjols, etc...).
    11 juillet
    7e bombardement de la région toulonnaise. Panique de l’émissaire commun servant d’abri à La Seyne (88 morts).
    14 juillet :
    Nombreuses manifestations patriotiques (La Seyne, Draguignan, etc...) et surtout à Hyères (4 à 5 000 personnes). Grèves. Raids FTP dans le Haut-Var.
    18 juillet
    29 cadres de la résistance régionale, arrêtés par le SD de Marseille, sont fusillés près de Signes (notamment les Varois Georges Cisson, Charles Boyer, Jean Piquemal, François Cuzin).
    22 juillet
    Expédition allemande contre les maquis FTP et AS du Plan de Canjuers : douze maquisards et civils tués à Aups et dans les environs, destructions de fermes et d’un garage.
    27 juillet
    Attaque du détachement Battaglia (FTP) dans le Bessillon : 8 maquisards tués. Parallèlement dix otages extraits de la prison de Brignoles sont fusillés.
    29 juillet
    Vins : 4 autres résistants sont fusillés.

    1er-2 août
    Nouvelle expédition allemande dans la région d’Aups (2 FTP fusillés à Tourtour, des arrestations). Action contre le Haut-Var et la région d’Aups en particulier poursuivie les 6 et 12 août (plusieurs arrestations).
    3 août
    Parachutage de la mission Ruth (quinze nord-américains commandés par le capitaine Brandes) sur le terrain Prisonnier (Seillans). Convoyée à Saint-Jurs (Alpes-de-Haute-Provence) pour rejoindre la maquis AS Fort-de-France.
    5 août
    Envoi de renforts FTP d’Aix-en-Provence dans le Var.
    11 août
    Attaque allemande contre les maquis FTP du Var et des Alpes-de-Haute-Provence concentrés à Sainte-Croix-du-Verdon (19 morts au moins, des prisonniers).
    Début des bombardements alliés sur les installations côtières en préparation du débarquement.
    12 août
    Neuf autres cadres de la résistance régionale sont fusillés près de Signes (notamment François Pelletier), sur l’emplacement de la tuerie du 18 juillet.
    12 et 13 août
    Parachutage de missions militaires, missions J edburgh et soutien à la mission Sampan d’antisabotage du port de Toulon (cmdt Allain Lougre à Seillans, enseigne Ayral Gédéon à Brue-Auriac).
    13 août
    Jacques Buschini, chef des GF et un de ses hommes, sont abattus à Toulon (quartier des Arènes).

    Suite de la chronologie